Les certificats d'économies d'énergies

Le dispositif des certificats d’économies d’énergie (CEE) constitue l'un des principaux instruments de la politique de maîtrise de la demande énergétique.

Le dispositif des CEE, créé en 2006 repose sur une obligation de réalisation d’économies d’énergie imposée par les pouvoirs publics aux vendeurs d’énergie. Ceux-ci doivent ainsi promouvoir activement l’efficacité énergétique auprès des consommateurs d’énergie : ménages, collectivités territoriales ou professionnels. Le 1er janvier 2018, le dispositif est entré dans sa 4ème période d’obligation pour une durée de 3 ans.

Le dispositif CEE permet d'économiser financièrement sur ses travaux de rénovation énergétique. En effet, les Certificats d'Économie d'Énergie (CEE) ont été mis en place afin de lutter contre le réchauffement climatique via des règles imposées aux fournisseurs d'énergie et aux distributeurs de carburants. Une de ces règles impose à ces « obligés » du secteur de l'énergie d'acheter ces certificats sous peine d'amendes. Ils peuvent les acheter à des entreprises locales ou aux particuliers. Cette aide peu connue peut absorber jusqu'à 40% du montant total des travaux réalisés. Elle est aussi cumulable avec d'autres aides énergétiques comme le prêt à taux zéro (PTZ) ou le crédit d'impôt à la transition écologique. Il est même possible dans certains cas de financer 100% des rénovations avec ce cumul.  

Eco-conditionnalité : depuis le 1er juillet 2015 en Métropole et le 31 décembre 2015 en Outre-Mer, les opérations réalisées au bénéfice d’un particulier doivent désormais être mises en œuvre par un artisan qualifié RGE.

© 2013 par AcéA Energies. Tous droits réservés            

  • w-facebook